Aram Kerovpyan

Directeur de l’ensemble de chant liturgique arménien Akn et du Centre d’études du chant liturgique arménien de Paris.

Maître-chantre de la Cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste de Paris.

Docteur en musicologie (École Pratique des Hautes Études).

Membre de l’ensemble de musique arménienne Kotchnak.

Affiliations : Société des études arméniennes, France ; Society for Armenian Studies, États-Unis d’Amérique.

La plupart des travaux d’Aram Kerovpyan sont disponibles sur le site academia.edu.

Publications

Livres

Klasik Osmanlı Müziği ve Ermeniler (La musique classique ottomane et les Arméniens), avec Altuğ Yılmaz, éditions de l’Hôpital arménien Sourp Perguitch d’Istanbul, 2010.
Manuel de Notation musicale arménienne moderne, Musica Mediævalis Europæ Orientalis, no 2, Ed. H. Schneider, Tützing, 2001. Épuisé.
De la musique : ou Connaissances abrégées des principes musicaux, du déroulement des modes, et des signes de l’écriture neumatique, étude et rédaction du manuel inédit (1815) du Père Minas Pejechguian, mekhitariste, sur la Notation musicale arménienne moderne. Éditions de la Bibliothèque Nationale de la République d’Arménie, 1997, Érévan (en arménien).

Articles

« L’écriture musicale et l’interprétation du chant arménien : relever et traiter les incohérences », dans Solange Corbin et les débuts de la musicologie médiévale, Presses Universitaires de Rennes, 2015.

« Observations on a “lost” language: the Armenian neumatic notation », dans El canto mozárabe y su entorno, Sedm (Sociedad Espagñola de Musicología), Madrid, 2013.

« La mémoire et le développement de l’écrit dans le chant liturgique arménien », dans Armenia. Impronte di una Civiltà / Armenia. Imprints of a Civilization (Arménie. Impression d’une Civilisation, en italien, anglais et arménien), Skira, Milano, 2012.

« Le système de notation neumatique arménienne », dans Armeniaca, Aix-en-Provence, 2007; Illuminations d’Arménie, Genève, 2007; La magie de l’écrit, Marseille, 2007.

« Vers une théorie de la structure modale des Charakan, chants liturgiques arméniens », avec Sylvia Kasparian (Université de Moncton, Canada), Lexicometrica, numéro spécial 2004, Actes du colloque “L’analyse de données textuelles : De l’enquète aux corpus littéraires”

« Die Künstlerisch ausführenden des Armenischen Kirchengesans: Die Dpir », in: Armenische Liturgien, ed. Erich Renhart & Jasmine Dum-Tragut, Graz-Salzburg, 2001.

« Komitas », révision de l’article de R. Atayan, The New Grove Dictionnary of Music and Musicians, nouvelle édition, Stanley Sadie, éd. ; 2001, Londres.

« Music of the Armenian Rite », The New Grove Dictionnary of Music and Musicians, nouvelle édition, Stanley Sadie, éd. ; 2001, Londres.
La traduction française de cet article

« Armenian liturgical chant – the system and reflections on the present situation », Saint Nerses Theological Review, 1996, New York, vol. 1, no 1. La traduction arménienne : Sion, Jérusalem, vol. 69, 1995, vol. 70, 1996.

« Mündliche und schriftliche Überlieferung in der Musik der Armenier », in : Armenien – Wiederentdeckung einer alten Kulturlandschaft, 1995, Bochum. Traduction arménienne : la revue Hask, 1997, Antélias, Liban, p. 367-374.

« Les charakan et l’octoéchos arménien selon le charaknots édité en 1875 », Aspects de la musique liturgique au moyen-âge, Éditions Créaphis, 1991, Paris.

Armenian Folk Music, traduction anglaise (avec Virginia Pattie Kerovpyan) et commentaire de « La musique populaire arménienne » du Père Komitas, Fondation Ararat, 1988, Amsterdam.

« Introduzione alla musica armena », Musiche del Mondo, revue annuelle de l’Istituto Interculturale di Studi Musicali Comparati, 1985, Venise.

Association Akn
chant liturgique arménien